Coucou ! Ici François !

Bon, il se confirme que 20h d'avion c'est pas le plus folichon du voyage, même dans le confort de l’A380. Surtout sur des vols de jour, où on ne peut pas trop tuer le temps a tenter de dormir... et aussi un peu a cause de Korean air dont la bouffe est franchement pas terrible et l'offre de films intéressants assez limitée (a moins d'être un fan de films asiatiques super violents ou de films allemands sous titrés en Coréen ). Bref on s'occupe comme on peut. On lit, on écoute de la musique, on joue sur le téléphone ou contre le gros ordinateur de l'avion. .. et quand on s'appelle la famille Maurice on organise un tripot improvisé pour faire une partie acharnée de Uno junior presque silencieuse...

Heureusement qu'on a eu la drôle de bonne idée de faire un stop de 18h a Seoul pour se dégourdir les pattes et se remplir les yeux de plein de souvenirs fabuleux. Ok, en Corée la gastronomie n'arrive pas a la cheville des autres pays asiatiques, l'été il fait une grosse lourde et poisseuse humidité qui fait bien regretter de charrier les polaires et doudounes (et oui, au petit matin a Sydney ça pelait grave), et on risque à tout moment de se prendre un Scud en provenance des voisins du Nord (à 50 km seulement) sur le coin du nez en plus d'un super orage, mais il reste des petits quartiers bien protégés à l'architecture typique et super dépaysante. Et l'accueil de "mon oncle André" dans sa guesthouse a été franchement génial. En plus du charme de sa bicoque et d'un grandiose petit dej home made, il a pris une grosse heure à nous initier a l'histoire et a l'alphabet de son pays. Super interactif, drôle et instructif. En plus il était bluffé par la Magmag, qui en plus de ses examens et de son bac, a quasi clandestinement potassé le coréen ce printemps! Sacrée Magmag...

On a aussi pu prendre une petite heure à se perdre dans les ruelles tantôt proprettes tantôt franchement bordéliques du coin (tonnes de fils électriques, de petites échoppes à la propreté douteuse, semblables à certaines ruelles du vieux Shanghai), avant de reprendre un bus en direction de l'aéroport.

Bref, une touche finale bien sympatoche pour conclure nos super vacances chez la famille Crabb qu'on ne remerciera jamais assez de leur accueil.

Reste à retrouver toute la tribu avec grande joie en cette fin Août et a repartir du bon pied !

See ya, catch you later, have a good one!

 

안녕(Anneyong :salut en Coréen), ici Mag ! Comment allez-vous ? Moi je suis dans l’avion qui nous ramène à Paris. Je profite des 12h de vol pour vous raconter les fabuleuses heures que nous avons passées en Corée. Comme ça une fois arrivés, j’aurai juste à poster tout ça avant d’aller me coucher ! Je vous préviens, j’ai pas mal de temps pour écrire donc ça risque d’être long.

Hier, nous avons atterrit à l’aéroport de Séoul en fin d’après midi. Comme prévu, il faisait une trentaine de degrés et l’atmosphère était très lourde et humide. Je peux vous dire qu’on avait chaud dans nos fringues de Sydney ! Surtout qu’on devait se trimbaler nos bagages à  main… et nos grosses doudounes de ski ! On est montés dans un taxi, direction Séoul ! L’aéroport est à une heure de trajet de la ville (en temps normal). On est donc passé à côté de villes immenses accessibles grâce à des grands ponts qui partaient de l’autoroute et qui traversaient le fleuve. Elles étaient pleines d’immeubles très proches les uns des autres. C’était bizarre parce qu’ils avaient le look de maisons normales sauf qu’au lieu d’avoir deux étages, ils en avaient chacun une bonne quinzaine (voire une vingtaine). Nous sommes arrivés à notre maison d’hôte un peu après 20h. Grâce aux bouchons sur le périf de Séoul, on a pu voir la nuit tomber sur les gratte-ciel de la ville.

Le taxi nous a déposés dans une petite rue du vieux quartier de Séoul. Le chauffeur était sympa parce qu’il a attendu qu’on soit pris en charge avant de repartir. On était logé dans  une maison traditionnelle dans une petite ruelle toute calme. C’était génial ! Elle avait une petite cour et l’entrée se faisaient à travers une baie vitrée dont le support était en bois. La chambre était une pièce juste assez grande pour poser nos bagages et dérouler nos matelas par terre. Les fenêtres étaient couvertes de papier en guise de volets. La salle de bain se composait juste d’un lavabo, de toilettes et d’une poire de douche. La cuisine et la salle à manger donnaient sur les toits du vieux quartier de Séoul avec les montagnes derrière. Et le top du top : il y avait la clim ! Le rêve ! Oui je sais après avoir couru après le chauffage en Australie, voilà qu’on se réjouit d’avoir la clim ! Non, on ne change pas d’avis comme de chemise, promis !

Mais le mieux dans cette maison,  c’est le proprio. Il nous a super bien renseignés sur ce qu’on pouvait faire dans le quartier et nous a aidés à trouver un restau pour le dîner. Le monsieur du restaurant en question était hyper content de voir des touristes ! Comme il était évident qu’on ne savait pas manger la nourriture coréenne comme il fallait, il venait toutes les 5 minutes pour nous apporter de nouvelles sauces et accompagnements, nous les mettait dans nos assiettes et nous montrait comment il fallait s’y prendre pour les manger (avec des baguettes parce qu’à part des cuillères à soupe, il n’y avait rien d’autre). Après une espèce de grill à l’accompagnement assez épissé, on a eu droit à une soupe de nouilles. Je peux vous dire qu’après ça on n’avait plus faim ! On a passé un super moment. Petit détail marrant : on avait une télé  à côté de nous qui diffusait un show style Maritie et Gilbert Carpentier version coréen.

En ce qui me concerne, j’avais une mission pas évidente à remplir : servir d’interprète aux parents. J’ai commencé à apprendre le coréen il y a quelques mois pour le fun et comme j’ai quelques bases, il a fallu que j’initie le reste de la famille. Eh bah ce repas était une bonne occasion pour apprendre au reste de la fafa comment dire merci (vu qu’on nous aidait toutes les 5 minutes) ! Pas de chance, quand on n’est pas habitué à la langue c’est pas le plus facile à retenir et à prononcer ! C’est 감사합니다 et ça se dit « gamsa habnida ».  On s’est donc bien marrés avec ça ! En tous cas le petit monsieur était super content de voir que je pouvais baragouiner quelques mots. Je pense que lui aussi a passé un bon moment avec nous parce qu’il nous a donné un parapluie lorsque nous sommes partis pour nous protéger des cordes qui tombaient dehors.

Ce matin, je me suis réveillée à 7h (sans réveil, oui vous avez bien lu). Le petit dej étant à 8h30, je suis partie me balader avec les parents (Benji a voulu continuer de dormir) dans le vieux quartier de Séoul. C’était super joli, mais on est revenus en nage : ce quartier est construit sur plusieurs collines et il faisait déjà chaud et lourd. Il n’empêche que c’était super beau et qu’on s’en est mis plein les yeux ! 

 Comme d'hab, pour voir les photos c'est ici : https://goo.gl/photos/Wbnww7FFHruVKK829

A notre retour, un gigantesque petit dej nous attendait. Regardez la photo sur picasa, ça vaut le détour ! Pendant qu’on se régalait, notre hôte nous a raconté l’histoire de son pays. Je peux vous dire qu’au XIVe siècle, les histoires de la famille royale de Corée pourrait donner une bonne base pour une série télé (ou drama, comme on dit pour les séries coréennes). Il parait que l’alphabet coréen (le hangeul) a été inventé par l’empereur à la fin de ce siècle, mais que comme il était considéré trop simple, il n’était pas utilisé par les gens cultivés jusqu’à la fin du XXe siècle ! Eh oui, le premier journal coréen à ne pas utiliser des caractères chinois et à passer à l’hangeul l’a fait à la fin des années 80 ! Maintenant, les jeunes apprennent toujours à lire le chinois à l’école, mais ne l’utilisent plus trop. Ils apprennent donc le hangeul, mais aussi notre alphabet qui reste super présent dans le pays (notamment sur les plaques indiquant le nom des rues).

Nous avons ensuite pris le bus en direction de l’aéroport et nous voilà dans nos dernières heures de vol avant d’arriver à Paris. Notre mini stop en Corée était hyper court, mais c’était une super manière de conclure notre aussie trip. Je crois que ce voyage restera longtemps dans les annales ! On a passé un super moment avec les Crabbs et j’espère qu’on les reverra dans un futur pas trop lointain. Thank you again guys ! See ya very soon by skype and then later to plan an other wonderful meeting together ! We will miss you and the aussie way of life !

Voilà, c’est la fin de ce blog. J’espère qu’il vous a fait voyager er découvrir ce super pays qu’est l’Australie. Merci d’avoir été nombreux à suivre ce blog ! Ca m’a fait un plaisir immense de partager ça avec vous. Je vous souhaite de bonnes vacances avant la rentrée ! Profitez en bien !

Magali et le reste de la tribu Maurice