Coucou tout le monde !

"Aujourd'hui, on a fait de la planche sur le sable! Nous nous sommes bien amusés. Les dunes étaient lisses et à chaque coupe de vent le sable s'envolait." Benji


... et oui! comme l'a bien dit Benji, aujourd'hui, on a découvert les joies du surf sur le sable! Bon, comme le pont transbordeur de Marseille, la dune de Port Stephens n'est pas aussi haute que la Tourifèle (ni même peut être que celle du Pilat), mais elle mesure quand même 32km de long et 2km de large, ce qui en fait la plus grande de l'hémisphère Sud...
Bref, après un fort bon repas d'inspiration cambodgienne/thailandaise sur la plage à regarder les surfers dompter les vagues de cette cote sauvage, on est montés dans un camion 4x4 qui nous a emmenés sur le sommet des dunes. Magali a loupé l'occasion de bavarder en Coréen avec le groupe qui nous accompagnait, mais comme ils étaient minutés ils n'ont fait que 2-3 descentes, puis nous ont laissés l'immense dune pour nous tout seuls. Avec Benji on a pu affiner la technique: assis sur la planche, puis bien caler les pieds sur l'avant, puis tout droit dans la pente en ajustant la trajectoire à l'aide des mains. Top fun mais bien fatigant pour remonter dans le sable tout mou! les photos valent le détour.
Après un super gouter en donnant un dernier coup d'oeil à la plage et aux surfers toujours plus nombreux, retour vite fait bien fait au camping car le ciel tourne à la pluie, il faut rentrer dare dare le linge qui a tourné ce matin et qui est "presque" sec.

Quant à moi, j’ai passé une journée bien tranquille. Il n’y a pas grand-chose à raconter à part le fait qu’il faisait un froid de canard et que la prof de maths de Niccy m’a filé les anales du bac de 2014 pour les élèves de HSC (l’autre bac d’Australie) histoire que je perde pas la main et que je ne me tourne pas les pouces pendant ses cours. Ce serait cool si elle était aussi prévenante avec ses élèves, mais ça c’est une autre histoire. Ce soir, nous sommes allées avec Niccy voir la prestation de ses potes qui font du théâtre, dans le même cadre que le concert d’hier soir. Je me suis bien amusée et j’ai compris presque tout ! Par contre dehors il pleuvait tellement qu’il parait qu’il y a eu un blackout d’une demie heure dans la maison des Crabb…

C’est tout pour aujourd’hui ! Il est tard et c’est l’heure d’aller au pieu.  A demain tout le monde !

Magali